SPECTACLE | Cie Si j’y suis : Bal(les)

Posted on: mai 28, 2018 Posted by: La team FdlM Comments: 0

SPECTACLE | Cie Si j’y suis : Bal(les)

A travers ce spectacle, Lyse Hélène Legrand et Alexandre Humez, revisitent le film Le Bal d’Ettore Scola avec leurs disciplines circassiennes : la jonglerie et la manipulation d’objets en duo. Glissant d’un tableau à l’autre, ils vous donnent à voir des rencontres, des moments de solitude, la recherche de l’amour, des histoires de couple…

Invitant ainsi, au détour d’une danse, le public à prendre part au bal.
Des années folles à la guerre, de la Libération à la grande époque du Rock’n’roll, en terminant par les années 80, cet incroyable duo vous fait revivre une partie de l’Histoire !

La Compagnie « Si j’y suis », un nom original et surprenant ! Quelle en est la signification ?

C’est l’idée d’aller voir si nous sommes là, bien présents et que chaque individu existe.
Le hasard a fait que nous l’avons choisi sans connaitre l’émission de Daniel Mermet anciennement sur France Inter [« Là-bas si j’y suis » NDLR] et c’est en prenant ce nom que nous l’avons découvert…

Sur scène vous semblez très complices, comment en êtes-vous venus à créer un spectacle en duo ?

Nous avons toujours travaillé en duo, depuis le début, il y a plus de 10 ans. L’envie de jongler et créer ensemble est notre priorité. La jonglerie en duo multiplie tellement les possibilités de passes de balles, de jouer avec deux corps, de les mélanger et de ne plus savoir à qui appartient cette main ou ce pied … un peu comme jouer du piano à quatre mains !
Ensuite au niveau de la création, c’est un réel plaisir de créer ensemble, nous sommes très complémentaires dans la créativité, une idée en entraîne une autre et ainsi de suite, nous avons parfois du mal à nous arrêter …

Et pour la complicité, nous sommes en couple dans la vie aussi ! C’est peut-être ce qui peut expliquer cette connexion !

Vous avez été tous les deux formés à l’Ecole de Cirque de Bordeaux, puis au Centre Régional des Arts du Cirque de Lomme. D’où provient cette passion pour les disciplines circassiennes ?

Ce qui nous a lancé dans cette aventure c’est d’avoir vu énormément de spectacles de cirque, d’arts de rue qui nous ont donné envie de faire ce métier. Nous sommes arrivés à une époque où le cirque était beaucoup plus accessible grâce à ces nombreuses écoles et n’était pas réservé aux « enfants de la balle ». Nous avons commencé par le jonglage, c’était une des disciplines que l’on peut facilement pratiquer en autodidacte et partout ! C’est comme cela que nous avons commencé. Puis tout de suite, nous avons commencé à chercher des propositions en mouvement et à 4 mains.

Enfin, votre spectacle s’inspire du film d’Ettore Scola Le Bal sorti en 1983. Pourquoi ce choix ?

Nous avons choisi, à travers ce spectacle de rendre un hommage à ce film sublime ! Tout se passe sans paroles et pourtant tout est dit !
Côté circassien, nous voulions également orienter notre recherche en jonglage vers de la danse en couple (rock, swing, lindy hop) et ainsi mêler les deux, la thématique du « Bal » avec tous ces changements d’époques était parfaite.
Je trouve également très juste cette évolution de la danse vers une forme individuelle, peut être à l’image de notre société…

www.compagniesijysuis.fr

Vendredi 1er Juin et Samedi 2 Juin à 22 h,

Place Saky Limousin

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *